NE PAS MANGER APRÈS UN ENTRAÎNEMENT ? Quelle est la bonne marche à suivre ?

Dernière mise à jour : 8 déc. 2021

Après une séance d’entraînement intense ou longue, il est d’abord conseillé de réhydrater l’organisme, puis de manger un repas riche en protéines et en glucides.

En effet, immédiatement après l’effort, le système digestif n’est pas apte à digérer efficacement les aliments solides.


« ATTENDRE 1 HEURE APRÈS L’EFFORT AVANT DE MANGER DES ALIMENTS SOLIDES ».


Lors de l’activité physique, une partie du sang qui circule dans le système digestif et nécessaire à son bon fonctionnement est détournée au profit des muscles, afin d’optimiser leur travail.

Il faut donc attendre environ 1 heure après l’effort pour retrouver un débit sanguin normal dans le système digestif. Pendant ce délai, il ne faut pas surcharger l’estomac en aliments solides, puisque la digestion y est plus difficile. La priorité passe donc par les liquides.

Plus on mangera solide durant cette première heure, plus on surchargera notre système digestif et plus on perdra de l’énergie inutilement. La récupération sera donc ralentie.



Voici une stratégie intéressante à envisager :

-Boire 500 ml d’eau minérale (pour reconstituer le stock de minéraux) riche en bicarbonate (il « tamponne » l’acide lactique produit pendant l’effort).

-Compléter par une dose de 20 à 30 grammes de protéines en poudre à boire dans les 30 minutes après une grosse séance de musculation, ou après séance intensive, ou d’endurance supérieure à trois heures.


Pour remplacer la dose de protéines en poudre, on peut également manger des amandes (une poignée) et quelques fruits secs. En petite quantité, cela ne pose pas de problème.

Si la protéine n’est pas immédiatement disponible pour la réparation du muscle, l’acide lactique s’accumule, ce qui allonge le temps de récupération.

Le fait de fournir rapidement du carburant aux muscles réduira cette fatigue, cette faiblesse et cette douleur. Ensuite, la chose la plus importante à faire sera d’obtenir une multitude de nutriments provenant de l’alimentation santé.

Cependant, pour le repas suivant l’entraînement, il est conseillé de diminuer la portion de légumes à un quart de l’assiette et d’augmenter les parts de protéines et de glucides.


4 vues0 commentaire